Project Description

LA PÉRIODE FIGURATIVE

Peintre essentiellement de plein air jusque dans les années 1970, H. Huchard peint des paysages, des villages et scènes choisies aux horizons variés rencontrés au cours de voyages à l’étranger  et lors de ses séjours en Val de Loire, Auvergne et Provence. Elle saisit les colorations variées et fugitives de la nature et des constructions ; elle fixe ces scènes à l’état d’œuvre presque définitive. Elle travaille peu en atelier à l’exception de la représentation de bouquets de fleur.

Mais lorsqu’elle prend sa retraite en 1973, le travail d’atelier remplace en majeure partie celui de l’enseignement du dessin. La peinture à l’huile remplace aussi la gouache qu’elle retrouvera dans les années 1990. Elle retravaille ses paysages de plein air et imagine des compositions, ponctuées par des lignes de force où “chaque œuvre est le résultat d’une étude poussée du rapport des formes et des proportions, ce qui donne un grand équilibre et beaucoup de présence. Cependant, la délicatesse et la sensibilité ne sont pas absentes….” D’autres thèmes, outre les paysages et les bouquets de fleurs, sont présents dans son œuvre figurative : clowns, mannequins, personnages mythiques.

H.Huchard travaille d’autres matières que la peinture et s’exprime notamment par la gravure, le modelage, les émaux. Elle grave des plaques de cuivre utilisant les techniques de l’eau-forte et de la pointe sèche. H. Huchard dessine des œuvres de grand format qu’elle réalise avec l’aide précieuse de son époux : des tapisseries dont l’un des cartons a été édité par un atelier d’Aubusson (elle reproduit elle-même les autres cartons à la main au point d’Aubusson) – un panneau décoratif intitulé “La Causométrie” – les décorations sur aluminium du Grand Salon Touriste du paquebot France, soit deux panneaux de 7m sur 3m réalisés en deux mois d’été 1971 – une peinture murale sur le martyre d’une Sainte (35 m2) en 1985 etc….

Le manège - Huchard
Le manège - Huchard
Le manège - Huchard
Chrysler - Huchard
Louxor - Huchard
La batteuse - Henriette Huchard
La batteuse - Henriette Huchard

“Silences stylisés :

Une gouache d’Henriette Huchard, c’est d’abord une étoile, un cri lumineux et intense arraché à la nuit. Cette croix malicieuse a l’imaginaire facile et sait inventer mille contextes ou imposer sa raison d’être. 

J-BE

“La gouache n’est pas une matière facile à travailler. Pourtant, Henriette Huchard avec un remarquable talent de coloriste, en tire sensibilité et subtilité”.

LA MONTAGNE

“Eglises, clowns, plages, châteaux, paysages d’Auvergne ou de Méditerranée, mannequin nu, Reine de Saba parée comme une idole, toutes ses compositions illustrent son panthéisme particulier…..C’est ce qui fait la richesse imprévue de ses tableaux. Leur beauté stricte et ambiguë. En même temps très simple et mystérieusement complexe. Statique et itinérante. Gracieuse et tragique. Datée, intemporelle….”

FERNY BESSON

“Ses œuvres ont une grande présence, largement scandées par des lignes de force essentielles souvent d’un caractère géométrique mais jaillissantes, pleine d’élan et de vie….”

VISION SUR LES ARTS

TOUTES LES OEUVRES D’HENRIETTE HUCHARD